fbpx
WINTER MARATHON
23-26 JANVIER 2020

WINTER MARATHON

SPONSORING

LA 32E ÉDITION DE WINTER MARATHON, COURSE DE RÉGULARITÉ RÉSERVÉE AUX VOITURES HISTORIQUES CONSTRUITES JUSQU’EN 1968 ET AUX AUTOMOBILES D’INTÉRÊT PARTICULIER POUR LES AMATEURS D’HISTOIRE ET LES COLLECTIONNEURS PRODUITES JUSQU’EN 1976, S’EST TERMINÉE PAR LA VICTOIRE D’ANDREA LUIGI BELOMETTI ET DE MASSIMO BETTINSOLI, À BORD D’UNE FIAT 508 C DE 1937.

EDOARDO BELLINI ET ROBERTO OTTORINO TIBERTI ONT, QUANT À EUX, REMPORTÉ LA DEUXIÈME PLACE À BORD D’UNE FIAT 508 C DE 1937, TANDIS QUE LA TROISIÈME MARCHE DU PODIUM ACCUEILLAIT GUIDO BARCELLA ET OMBRETTA GHIDOTTI AU VOLANT D’UN COUPÉ PORSCHE 356 C DE 1963.

EBERHARD & CO. EST LE PRINCIPAL SPONSOR ET CHRONOMÉTREUR OFFICIEL DE L’ÉVÈNEMENT QUI, CETTE ANNÉE, IMPLIQUAIT 94 ÉQUIPAGES ORIGINAIRES D’ITALIE, D’ALLEMAGNE, D’AUTRICHE, DE RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET DE SUISSE, SUR UN PARCOURS DE PLUS DE 450 KM, LE LONG DES PLUS BELLES ROUTES DU TRENTIN-HAUT-ADIGE, AFFRONTANT AINSI 65 ÉPREUVES CONTRE LA MONTRE.

LES TROIS JOURS, CARACTÉRISÉS PAR UN FROID CONTENU, AYANT CONNU DES PICS DE -5 DEGRÉS AU COL DU PORDOI, SE SONT DEROULÉS DANS UNE ATMOSPHÈRE PARTICULIÈRE AU CHARME CERTAIN, CRÉÉE PAR LES PAYSAGES HIVERNAUX.

LE SPECTACULAIRE TROPHÉE EBERHARD DU LAC GELÉ À MADONNA DI CAMPIGLIO, PASSIONNANT DÉFI A ÉLIMINATION DIRECTE, RÉSERVÉ AUX 32 PREMIERS ÉQUIPAGES CLASSÉS, A VU LA VICTOIRE DU TOUT JEUNE PILOTE EDOARDO BELLINI ET DE SON ACOLYTE ROBERTO TIBERTI, À BORD D’UNE FIAT 508 C DE 1937, AYANT AINSI PRIS LE DESSUS SUR LE DUO FORMÉ PAR FABIO ET MARCO SALVINELLI AU VOLANT D’UNE FIAT 1100/103 DE 1954. LA TROISIÈME PLACE EST, QUANT À ELLE, REVENUE A ATTILIO BONETTI ET MAURO LANZINI À BORD D’UNE ALFA ROMEO 2000 SPIDER V DE 1971.

EBERHARD & CO. A DÉCERNÉ UN CHRONOGRAPHE DE LA COLLECTION TAZIO NUVOLARI AU VAINQUEUR DU TROPHÉE EBERHARD ET DEUX CHRONOGRAPHES DE LA COLLECTION CHAMPION V AUX PARTICIPANTS ARRIVÉS EN TÊTE DE CLASSEMENT DE LA COURSE.

LES VAINQUEURS ONT ÉTÉ RÉCOMPENSÉS PAR L’AMBASSADEUR D’EBERHARD & CO. À SOULIGNER ÉGALEMENT, LA PRÉSENCE DANS LA COURSE DE MIKI BIASION, DOUBLE CHAMPION DU MONDE DES RALLYES, À BORD D’UNE ALFA ROMEO GT 1750 DE 1968.